Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 10:16

Elle viendra donc passer quelques jours chez moi, début aout.

La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était il y a un peu plus de trois ans, lors du décès de sa mère.
Les circonstances n’étaient pas des plus faciles, et d’ailleurs ceux qui meurent devraient quand même réfléchir à deux fois, avant de partir, au mal qu’ils font à ceux qui restent.
 
Ceux qui restent, plantés là, constatent bien que la terre continue à tourner à leurs pieds, que les nuits vont succéder aux jours, alors que, pour eux, le temps s’est arrêté et ne savent plus trop s’ils sont encore du bon coté du miroir.

Et bien malgré tout  cela, on avait quand même réussi à s’engueuler … comme toujours, enfin comme depuis qu’elle était ado.

Beaucoup de grands psychologues considèrent que la relation d’un père avec sa fille est une relation amoureuse (sans sexe … en général).
Hé bien de cette relation amoureuse, nous avions orages et coups de tonnerre sans jamais d’apaisements.

Trois ans donc sans la voir.
Au risque de choquer, je n’ai pas mal vécu ces trois ans  de séparation « physique ».
A dire vrai il me faut bien avouer que ces engueulades qui nous laissaient meurtris tous les deux, j’en étais souvent l’initiateur. Elle ne se laissait pas faire et on en arrivait alors rapidement au paroxysme de la situation, chacun se renfermait dans un silence borné, stupide, douloureux.
Et si je suis content de la revoir je crains toujours l’étincelle qui remette le feu au tonneau de poudre, trois ans sans s’engueuler, c’est un peu miraculeux.

Quand j’étais plus jeune ou quand je n’étais pas encore père de filles, à chaque fois que je voyais une pièce de Molière j’étais scandalisé par l’attitude du vieux père qui veut marier sa fille à un vieil homme riche et est prêt pour cela à empêcher l’amour de sa fille avec son jeune amoureux ... ceci dit, pour empêcher un amour … faut se lever de bonne heure …

He bien je le dis, et le redis avec force aujourd’hui : C’est le vieux qui avait raison!

Oui, il avait raison, et je veux que ma fille épouse un banquier et rapidement, parce que même les banques sont plus très sûres aujourd’hui.

Ce vieux père, ce brave homme ne faisait que de se soucier de l’avenir de sa fille, et je tiens aujourd’hui à l’en féliciter chaleureusement. 

Maintenant c’est quand même un peu vrai que la vie sans amour c’est reposant mais, qu’on a toute la mort pour se reposer.

(Ceux qui trouveraient nulle la phrase de fin, et ce serait bien compréhensible, peuvent se faire rembourser. Pour cela, qu’ils leurs plaisent de contacter directement le service après vente)

Partager cet article

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages