Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 07:29

Souvent, une relation à trois, (vous, elle et son mec) se révèle être une équation du premier degré à une inconnue: son mec.

Les mathématiques sont d’ailleurs très claires à ce sujet, c’est bien la combinaison des deux premiers facteurs qui permet de résoudre l’équation du troisième.

Maintenant que la psy m’avait révélé l’existence de son amoureux, je vivais dans la crainte de m’apercevoir, au détour d’un regard qui décroche et se perd, qu’elle était profondément éprise et amoureuse de ce pauvre type.

Oh, il n’y a nulle haine ou amertume dans ce propos de « pauvre type » juste que je le plains beaucoup.
D’abord parce qu’il est bien sûr incapable de comprendre la richesse de la personne qu’il tient dans ses bras chaque soir.

Au lieu de passer des heures à discuter avec elle, à essayer de la comprendre, de l’interroger sur son moi profond, il la prend sauvagement, la pousse dans un ascenseur qu’elle est surprise de prendre aussi vite à chaque fois, lui fait rendre gorge de tous ses phantasmes maudits et la laisse éreintée, le corps brisé, l’âme anéantie.

Bien sûr, il n’y est pour rien le malheureux. Il a juste du se trouver là au bon moment. Un moment de fatigue, un besoin de se reposer sur une épaule, un peu de savoir faire et hop ! Emballé, pesé … c’est vendu.

Ah ! Se reposer sur une épaule, je ne connais pas de femmes qui puissent résister à ce doux plaisir.

Personnellement mon intégrité, ma déontologie (mon narcissisme selon la psy) m’interdisent d’utiliser de tels procédés pour faire la conquête d’une dame.

Conquête, il s’agit pourtant bien de cela car seuls les sommets inaccessibles valent le coup d’être grimpés.

Bon ! C’est pas encore la sex-tape, mais on s’en rapproche.

Partager cet article

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages