Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 07:03

Comme chaque mardi j’allais à ma séance hebdomadaire chez la psy.
Comme chaque mardi depuis quelques temps j’y retrouvais le Chevalier Orange dans la salle d’attente
Je lui avais dit toute l’admiration que j’avais pour lui et pour son immense talent mais lorsque que je lui disais cela il se prenait la tête (enfin le casque) dans les mains en grimaçant de douleur.
Il m’expliqua, lors d’un de ces mardi où la psy s’attardait un peu plus avec l’un des ses patients, que les compliments lui augmentaient le tour de tête et son casque devenant trop petit le comprimait horriblement. Depuis le succès de son blog, son tour de tête avait tellement  augmenté que le casque était désormais coincé et il ne pouvait plus l’enlever. La psy était son dernier espoir pour qu’il puisse mener un jour une vie normale malgré son incommensurable talent.
- Monsieur Spaulding,
C’était mon tour de passer à la psy.
Je m’allongeai sur le divan mais je sursautais en m’y appuyant le dos.
-    Qu’est-ce qu’il se passe Spaulding ?
-    Hé bien j’ai au niveau du cœur quelque chose qui me gêne
La psy ouvrit mon blouson
-    Mais Spaulding vous avez une flèche dans le cœur !
-    Ben oui
-    Vous êtes amoureux ?
-    Oui
-    Haha, racontez moi ça Spaulding je sens qu’on va encore rigoler… mais refermez ce blouson j’ai ces flèches en horreur.
-    Hé bien je menais une vie super sympa entre potes, apiculture et une vie amoureuse qui me convenait en tout point. Et puis un  jour au marché de Lavardac, j’ai vu un attroupement autour d’une personne qui distribuait des tracts. Il y avait les pour, il y avait les contre mais le personnage ne laissait pas indifférent. J’ai voulu en savoir plus  et suis tombé sous le charme.
-    Super ! Le planqué du Lot et Garonne se fait avoir comme un débutant ! Elle est comment physiquement ?
-    Blonde aux yeux bleus.
-    Et comment allez vous vous y prendre pour conclure avec elle ?
-    J’ai pas envie de conclure
-    Comment ça ?
-    Non justement j’ai pas envie de conclure … j'ai pas envie qu’il puisse y avoir une fin.
-    Mais vous êtes un rigolo. Vous ne voulez pas conclure que parce que vous savez la chose impossible.
-    En tout cas, la savoir exister empli chaque jour mon cœur  de…
-    Bon Spaulding, ne lancez pas les violons, j’en ai suffisamment entendu, là vous êtes grave mon vieux, inutile de discuter plus. Cependant, si  pour le mégalo au casque je peux rien, dans votre cas je connais l’opération qui convient.
Elle s’agenouilla près du divan (je passe sur les détails érotiques … mais il y en avait certainement), rouvrit mon blouson et posa un long baiser sur mon cœur … et comme par miracle la flèche disparue ... mais ….

Partager cet article

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages