Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 05:59
Coup de coeur

La psy je sais cette fois c'est elle !

- Spauding encore une fois vous vous emballez , souvenez vous de ce qu'il peut advenir de vos coups de cœur relatif à un lieu qui ...

- Rien à voir la psy, ce lieu dont je suis tombé amoureux appartient à la famille de mon amie depuis 1843 et il ne s'agit pas d'en faire un lieu pour y attirer le touriste mais d'en faire le lieu ou nous pourrions vivre notre amour.

- Votre amour à forcément besoin d'une maison datant de 1843 pour se réaliser ?

- Non bien sûr, parfois une voiture d'occasion suffit mais elle et moi sommes amoureux aussi de ce lieu.

- C'est où ?

- Dans le lot, dans une région préservée de toute culture intensive.

- Et où donc on peut faire de la bonne apiculture ?

- Avec des hivers rigoureux et des étés très chaud qui favorisent l'état sanitaire des abeilles.

- Bon je comprends. Spaulding, je vous donne ma bénédiction pour ce projet il ne peut que vous être profitable mais n'oubliez pas que vous et votre amie vous devez encore beaucoup vous entraîner au passage des ravins !

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 07:25

- La psy , voyez ! quand j'étais jeune je passais du temps avec les filles pour pouvoir faire l'amour avec. Maintenant je fais l'amour avec des femmes pour passer du temps avec elles après !

- Oui c'est vachement amusant, et ça vous ennuie de devoir faire l'amour avec ?

- J'ai pas dis ça, vous interprétez toujours la psy, quand j'étais jeune j'aimais bien passer du temps aussi avec les filles.

- Et avec vos copains aussi ?

- Je n'ai jamais eu de copain ... justement par crainte de devoir passer du temps avec eux.

- Comment ? jamais de veillée au coin du feu, rien qu'entre hommes dans une amitié virile et fraternelle ?

- Si ça m'est arrivé bien sûr quelquefois mais avec une grande envie de me suicider d'ennuie après !

- Peut être que vous aimez trop les hommes et que vous les fuyez parce que vous ne voulez pas vous l'avouer ?

- Je vous dis que vous interprétez trop la psy, si je fuis les hommes c'est parce qu'une seule seconde passée avec eux c'est autant d'heures de perdues à passer avec une femme.

- Mais vous idéalisez les femmes elles ne sont pas meilleurs que les hommes

- C'est ce qu'elles me disent, mais ce n'est pas un problème de vertu morale qu'auraient les femmes en plus que les hommes, c'est surtout une différence dans la manière de se raconter.

- Je vous écoute Spaulding, expliquez moi en quoi je suis différente d'un homme j'ai toujours cherché à le savoir sans jamais y arriver !

- Je vous explique, un homme va raconter une histoire qu'il a vécue, par exemple une fois où il a été d'un courage, d'un héroïsme,d'une force et d'une intelligence dont il est très coutumier.

- .. une histoire d'homme ...

- Oui hé bien cette histoire toujours la même il va vous la raconter cent fois mille fois avec le même plaisir ... pour lui.

- Et pour vous ?

- C'est chiant déjà la première fois, donc la centième .... et la millième ....

- Et pour une femme ?

- Une femme va aussi toujours raconter la même histoire mais, c'est comme avec l'amour, elle va faire en sorte que vous croyez toujours que c'est la première fois.

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 10:26

- Comme ça Spaulding vous êtes donc en union libre ?

- Oui et c'est très important pour moi que notre amour respecte la liberté de chacun.

- Vous avez chacun votre chez vous et vous vous voyez rien que pour le plaisir ?

- Tout à fait la psy, et j'essaye d'être disponible pour elle quand elle vient chez moi.

- Et quand vous allez chez elle ?

- Nous avons convenu ensemble que notre lit d'amour ce serait chez moi.

- Mais lorsque vous n'êtes pas ensemble vous ne vous manquez pas l'un à l'autre ?

- Si mais cela ne fait qu’exciter encore le désir de se voir.

- C'est beau cela Spaulding et quand vous êtes seul vous faites ce que vous avez à faire, et elle elle s'occupe de sa carrière professionnelle

- Tout à fait la psy

- Et quand vous êtes seul ... elle est avec son mari ?

- La psy ! comment pouvez vous dire des choses pareilles, vraiment vous me décevez beaucoup de faire dans le marivaudage le plus insignifiant. Quand je suis seul, elle, elle ... elle est effectivement avec son mari.

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:20

- La psy quand nous ne sommes pas ensemble, mon amie me donne des devoirs à faire quand elle n'est pas là.

- Ah très bien Spaulding, mais elle craint que vous vous ennuyez sans elle ?

- Je pense qu'elle l'espère plus qu'elle ne le craint.

- Et en quoi consistent ces travaux à faire à la maison ?

- Le dernier: je devais lui décliner le verbe aimer au futur

- C'est facile !

- Que vous dites la psy, car le verbe aimer n'a pas de futur

- Comment ça pas de futur ? J'aimerai ou nous nous aimerons ...

- Voyez ! le futur étant ce qui n'est pas encore, aimer ne peut se décliner qu'au présent

- Ou au passé !

- Oui au passé aussi mais pas au futur

- Mais votre amie aurait elle des inquiétudes sur le futur de votre relation pour vous demander d'y réfléchir de manière si particulière

- Franchement la psy je ne connais pas de femmes qui ne s'installent dans une relation sans avoir une vue de ce qu'elle va être ou de qu'elle voudrait qu'elle soit

- Et donc vous lui avez répondu qu'aimer n'a pas de futur, ça a du la rassurer ?

- J'ai répondu que le futur n'est qu'un présent qui dure longtemps

- Maladroit Spaulding ! pas longtemps qu'il dure le présent mais il faut qu'il dure ... toujours.

- Mais la psy à part quelque cas très particulier le sentiment d'amour quand il a été sincère se transforme en une sorte d'amitié particulière.

- Ou en règlements de comptes sordides ?

- Peut être dans une phase de fin de relation mais le temps passe là dessus et le ressentiment disparait sauf à avoir un besoin compulsif de détester pour son équilibre psychologique. J'ai d'ailleurs connu une personne dans ce cas elle s'affrontait avec tout le monde et quand je lui ai dit qu'elle vivait perpétuellement dans le conflit ...

- Ça l'a fait réfléchir sur elle même ?

- Oui elle m'a foutu à la porte et je l'ai plus jamais revue

- Spaulding vous auriez vraiment du faire carrière dans la diplomatie...

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 11:46

- Trois fois je t'aime ?

- Non la psy, pas trois fois je t'aime, mais ... je t'aime ... trois fois !

- C'est pareil !

- Non c'est pas pareil !

- Bon, mais on s'en fout. Vous êtes venu me voir pour quoi Spaulding ?

- Pour les je t'aime trois fois.

- Encore ! mais c'est quoi le problème avec vos trois fois je t'aime ?

- C'est quand il en manque un !

- Quand il en manque un ?

- Oui, enfin et parfois même deux !

- Le problème c'est quand il en manque un ou deux ?

- Le problème est plus grave quand il en manque deux.

- Mais quand il en manque deux à quoi ?

- Au sms.

- Au sms ?

-Oui au sms que m''envoie la personne dont je suis amoureux.

- Et alors ?

- Hé bien des fois, elle conclut par je t'aime trois fois.!

- Et alors ?

- Je suis content

- Bon nous aussi, au revoir Spaulding !

- Mais non! parce que le sms suivant elle ne met qu'un seul je t'aime.

- Ah !

- Et donc je me dis, voilà, c'était trop beau elle m'aime déjà trois fois moins, et au sms suivant elle ne mettra plus de je t'aime du tout, et puis le suivant elle me dira qu'elle m'aime bien et que elle regrettera de me quitter un jour et puis le suivant sms ... y aura plus de sms.

- Plus jamais de sms ?

- Plus jamais! Rien qu'un silence froid et glacé répondra à mes sms angoissés.

- Mais qu'est ce que vous voulez que je vous dise ?

- Ben que vous me rassuriez par rapport à mon amour.

- Spaulding je peux vous rassurer totalement en ce que si cette personne met fin à votre relation c'est la meilleure chose qu'il puisse lui arriver !

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 19:13

- La psy je suis seul !

- Ah Ah je croyais que vous étiez libre !

- Ben maintenant je suis plus libre , mais je suis seul !

- Je vous adore Spaulding ! votre capacité à vous mette dans des situations inextricables fait la fortune de la sécurité sociale et accessoirement la mienne !

- Vous moquez pas la psy je suis triste tout seul ce soir .

- Hé bien sortez ce soir Spaulding , vous n’êtes pas si vieux, vous êtes un marrant, vous trouverez bien une personne pour soulager votre solitude.

- Ben non ! ... elle est jalouse comme c'est pas possible.

- Elle le saura pas !

- Ben si, je sais pas comment elle fait, mais que je vaque aux abeilles, à la musique ou au jardin c'est cool mais que je parle à un être humain portant un soutien gorge et là c'est l'interrogatoire de police ... qui ? et depuis quand ? et pourquoi? ...

- Affirmez vous Spaulding , montrez qui c'est qui commande !

- Vous avez raison la psy... c'est elle !

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 07:40

- La psy je suis vraiment très amoureux

- Elle est si moche que ça ?

- Non! Pourquoi vous dites ça ?

- Vous êtes vraiment très amoureux ?

- Oui, je viens de vous le dire !

- Elle a des problèmes de drogue, d'orientation sexuelle non assumée ou ne peut se tenir en public sans proférer des gros mots ?

- Mais qu'est-ce qui vous prend ? rien de tout ça, sinon je ne serais jamais tombé amoureux d'elle ...sauf pour les gros mots peut être.

- Spaulding vous ne connaissez rien à l'amour après cinq années de consultations avec moi c'est déprimant, quel mauvais client vous êtes !

- Mais au contraire la psy je suis amoureux, heureux de vivre et ...

- Taisez vous Spaulding ! vous êtes dans l'illusion du bonheur pas dans sa réalité.

- Ah bon ! Va pour l'illusion elle me convient aussi.

- Spaulding pensez vous que le budget de la sécurité sociale puisse tolérer le coût d'une nouvelle thérapie pour vous ? Et c'est ce qui va vous arriver quand vos illusions tomberont ... de haut !

- Hé bien qu'elles tombent mes illusions de toutes façons je ne veux plus d'autres femmes après elle.

- Mon pauvre Spaulding là vous n'êtes plus dans l'illusion mais dans le délire grave en pensant qu'une autre femme pourrait ensuite s'intéresser à vous, d’ailleurs je vous fais de suite une ordonnance pour un confrère qui fait des miracles mais je dois vous informer que ses honoraires sont à la hauteur de ses miracles...

- Et donc pour vous a psy, l'amour n'est qu'illusion ?

- Non l'amour, c'est voir l'autre tel qu'il est et l'aimer encore plus, malgré tous ses travers !

- Donc, pour aimer quelqu'un il faut qu'il soit complètement taré ?

- Je le dirai pas comme cela mais ... en fait oui !

- Expliquer la psy .... je comprends pas la logique ?

- C'est pourtant bien simple Spaulding. Tout le monde a besoin d'être amoureux. Et pour être amoureux il faut que votre compagne vous apparaisse absolument sublissime et donc que ses vices deviennent pour vous des vertus et que vos fidèles amis, qui vous mettent en garde pour votre bien, deviennent alors d'immondes chacals ivres de jalousie.

- Bon peut être, mais l'illusion, elle est dans la tête et quand les corps se touchent il ne peut s'agir d'illusion alors peut être qu'un jour la tête reprendra le contrôle de tout ça en chassant cet intrus qu'est l'amour ou peut être que la tête admettra enfin que l'on peut être aimé.

- Spauling vous ..

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 08:18

- La psy j'ai un rendez vous pour la saint Valentin et je voudrais mettre les meilleurs chances de mon coté pour que ce rendez vous réussisse selon mes espérances

- Spaulding;

- Oui.

- Spaulding ... n'y allez pas.

- Ah pour que je ne sois pas déçu

- Pas vous ... elle !.

- Mais pourquoi ?

- Bon ! tout d'abord l'analyse stratégique.C'est une nouvelle rencontre ou vous la connaissez depuis un certain temps ?

- Depuis quelques mois

- Vous vous voyez régulièrement ?

- Oui

- Vous avez déjà échangé ?

- Oui mais par sms

- sms coquins ?

- Pas du tout la psy, pas du tout

- Le sujet des sms ?

- La musique ... on apprend tous les deux un instrument

- Elle est libre ?

- Pourquoi vous me posez cette question? Et d'ailleurs elle pense que l'on peut aimer plusieurs personnes à la fois !

- D'accord ! Et ce rendez vous à la saint Valentin c'est arrivé comment ?

- Les sms c'est trop courts

- Mais vous me demandez quoi Spaulding ?

- Des conseils pour lui faire le meilleur effet à ce rendez vous !

- M'enfin sur ce que vous me dites et même si on peut se poser la question de savoir qu'est ce qui peut bien intéresser une femme chez vous, l'affaire est déjà conclue depuis longtemps, enfin depuis qu'elle a accepté le rendez vous

- Mais quand même que dois je lui dire pour lui plaire

- Rien surtout ne dites rien, ne cherchez pas à être un autre, elle sait très bien qui vous êtes car elle vous observe depuis pas mal de temps. Faites le minimum syndical et si je dois vous donnez un conseil c'est de faire court au restaurant,

- Ah donc rapide le restaurant

- Non pas rapide faut pas non plus que vous donniez l'impression d'être pressé mais c'est vous l'homme donc c'est vous qui décidez du moment.

- Ah je décide du moment !

- Mais non je parle des apparences, ne vous en faites pas elle a déjà tout décidé, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'attend rien de vous... et c'est bien pour ça que je vous dis de ne pas y aller !

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 08:35
Bonheur et escadrille

- Spaulding je vous ai convoqué car une de vos fidèles lectrices m'a appelé et au vu de votre dernier billet elle s'inquiétait de ce que vous ne vouliez mettre fin à vos jours. Rassurez moi Spaulding, c'est bien le cas ?

- Euh non !

- Comment ça euh non ! Réfléchissez Spaulding à ce qu'est votre vie aujourd'hui. Isolé, abandonné de tous et surtout de toutes et même votre petite fille si adorable qui se met à pleurer compulsivement quand vous la prenez dans vos bras ... arrêtez cela Spaulding j'ai mal pour vous de cette vie si misérable que vous menez !

- Mais je ...

- Ah non ne vous réfugiez pas une fois de plus dans l'illusion. Vous êtes vieux maintenant. Sentir le corps d'une femme se cabrant sous vos doigt en vous appelant ivre de désir, c'est fini pour vous

- Ah oui mais ça à vrai dire, ça à jamais commencé.

- Voyez ! je vous le fais pas dire. et ces yeux qui se ferment et cette bouche en feu qui ne s'apaisera qu'après votre étreinte !

- Ah ben pareil, ça non plus je connais pas !

- Bon alors vous devez vous sentir terriblement frustré de ne pas avoir tous ces plaisirs si commun au commun des mortels.

- Mais comment je pourrais être frustré de ne plus avoir quelque chose que j'ai jamais eu.

- Ne jouez pas sur les mots Spaulding toujours dans la fuite. Vous m'exaspérez !

- Ecoutez la psy, si j'ai peur de quelque chose aujourd’hui c'est bien de la roche tarpéienne.

- La roche tarpéienne ?

- Oui, un homme politique disait que les emmerdements volaient en escadrille. Il voulait dire par là qu'un emmerdement en entraîne toujours un autre et ainsi de suite. Hé bien je crois que c'est pareil pour le bonheur. Un bonheur en entraîne un autre et ainsi de suite. Et je ne saurais aujourd'hui quoi demander au ciel qui me comblerait plus que ce que j'ai aujourd'hui. Alors peut être qu'un jour tout cela repartira en arrière, mais vraiment la psy, je suis pas pressé et je goutte chaque seconde de ma vie.

- Je vous déteste Spaulding !

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 14:45

- La psy je viens de rencontrer une spécialiste de la communication.

- On s'en fout !

- Mais non la psy, attendez ... agressive que vous êtes, je vous explique ...

- Vite ! j'ai pas que ça à faire ... je travaille moi !

- Bon. Donc j'ai rencontré une spécialiste en communication

- Dans quel domaine ?

- Avec les personnes autistes. Elle arrive à communiquer avec, et même que ces personnes lui apprennent beaucoup de choses.

- Bon et alors ?

- Alors des fois cette amie me dit aussi des choses que ne lui disent pas les autistes.

- D'autres personnes ?

- Oui

- Par exemple ?

- Par exemple .. son arrière grand mère ou bien une grande tante très éloignée

- Et alors ?

- La psy .. renseignement pris mon amie n'a jamais rencontré ces personnes qui sont mortes depuis un paquet d'années !

- Ah je vois ... et, est ce que ces personnes décédées parlent de vous à votre amie ?

- Non ... enfin je crois pas.

- Eh bien alors, en quoi ça vous dérange ?

- Mais ça me dérange parce que moi j'ai beaucoup de mal a communiquer avec mon amie.

- Dans la mesure où vous n'êtes ni autiste ni mort, cela parait tout à fait normal.

- Mais comment je pourrais faire pour mieux communiquer avec elle ?

- Spaulding, si pour une fois dans une de vos relations vous vouliez y mettre un peu du vôtre ... et puisque votre amie communique avec les morts ., pour communiquer avec elle .... vous savez ce qui'il vous reste à faire ! ...

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages