Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 06:14

-     Non Spaulding,il n’en est pas question je ne vous laisserai pas faire une chose pareille.
-    J’y peux rien la psy c’est plus fort que moi
-    Mais enfin, encore une nouvelle passion, Spaulding, c’est pas sérieux !
-    Comme je vous dis la psy, j’y peux rien on ne choisit pas toujours dans la vie.
-    Mais c’est arrivé comment ?
-    Comme dans une passion amoureuse, la plus banale.
-    C'est-à-dire ?
-     Les circonstances vous font partager un moment de vie avec une autre personne.
Vous savez bien que vos relations sont sans équivoque et vous ne vous en sentez que mieux avec elle.
Puis un jour pour de bonnes raisons elle n’est pas là.
Vous sentez alors une petite pointe de métal qui vous effleure le cœur. Cela vous fait bien rire, mais la petite pointe se fait plus pressante et commence à insister lourdement.
Finalement vous décidez de vous ressaisir et d’aller vous occupez de vos affaires.
Mais immédiatement vous vous heurtez à de larges grilles de métal qui vous entourent et vous empêche désormais tout mouvement.
Vous voyez vos amis et vos proches tout près de vous, vous les appelez, ils vous font bien un geste amical en retour, mais ils ne voient rien des lourdes grilles.
Le jour passe, puis la nuit sans sommeil, au matin votre amie revient.
C’est vrai qu’elle est vraiment belle et son sourire en vous voyant vous ravi le cœur. Votre soulagement est intense, elle va ouvrir la grille et tout redeviendra comme avant.
Mais elle se contente juste d’enlever la cage avec vous dedans, l’emmène et va la poser dans sa case.
Elle vous laisse là  pour le moment, elle verra plus tard ce qu’elle fera de vous. Sans doute finira t-elle par vous manger, mais quand elle en aura le temps, quand elle en aura envie ou juste pour voir.
Et vous vivrez alors avec l’angoisse du moment où elle ouvrira la cage. Car de sa satisfaction dépendra votre vie. Dans le cas contraire elle vous tuera sans la moindre pitié, et avec encore moins de remords.

-    C’est quand même terrible ce qu’il peut vous arriver Spaulding
Mais dans une passion amoureuse normale, on peut toujours coucher avec. Et en général c’est de début de la résolution du problème. Mais cette passion que vous avez pour le roman « Voyage au bout de la nuit » c’est quand même inquiétant. Vous ne pouvez tout de même pas faire l'amour avec Céline (Louis-Ferdinand) .
-    Ben non, 
-    Vous savez que madame Spaulding m’a appelé ?
Elle est vraiment très inquiète pour vous.
C’est vraiment une femme très sympathique, intelligente, oh et puis, quand on a parlé de vous … mais qu’est-ce qu’on a pu rigoler …
-    Bon la psy …
-    Oui donc je disais qu’elle était inquiète  de cette nouvelle passion, elle ne sait pas trop comment faire pour vous en décourager.
Vous avez tout pour être heureux Spaulding. Alors soyez heureux  et n’allez pas vous inventer une passion sur laquelle vous ne pourrez que vous casser les dents.
- Je n’y peux rien la psy, c’est plus fort que moi … je veux écrire.

Partager cet article

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages