Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 09:04

Au début je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas pourquoi ce silence, brutal, implacable.

 Qu’avais-je fait ? Qu’avais-je dit ? Pour mériter une telle sanction.

 Mais, petit à petit, je compris que je m’étais trompé sur ton compte.

 

Moi je t’admirais.

J’admirais ton courage, ta force, ta détermination, ta joie de vivre.  

 

Et puis je compris qu’il fallait, encore une fois, me rendre à l’évidence. Tu ne pouvais pousser plus avant notre relation, car tu étais terrorisée par la crainte de par trop tomber sous ma totale domination, et de ne pouvoir devenir autre chose que mon esclave.

 

Comment as-tu pu comprendre, en connaissant si peu de choses sur moi, l’irrésistible force d’attraction émanant de ma personne auprès de la gente féminine et qui les fait tomber, les unes après les autres, dans une complète dépendance physique et morale ...  surtout physique …

 

Bien sûr encore une fois tu as vu juste, car cela est bien vrai, mais je voulais te dire une chose. Sache que de tout ceci … j’en souffre énormément.

A un point que tu peux pas savoir (j’ai vraiment l’impression d’écrire les paroles d’une chanson de rappeurs).

 

Oui j’en souffre énormément. Et je peux même t’avouer que cela a été l’angoisse de ma vie.

Car comment être sûr que la femme qui s’avance vers moi, est attirée par ma serviabilité, la finesse de mes analyses politiques ou toute autre qualité plutôt que par un satanique désir charnel.

 

Moi, je voulais juste partager avec toi un amour tellement serin qu’il en aurait été remboursé par la Sécurité Sociale.

 

C’est pas mal Spaulding.

Me dit la psy en lisant ma lettre

Si, c’est pas mal. Continuez de m’écrire cela vous fait du bien.

 

Mais dans l’ambulance psychiatrique qui me ramenait chez moi, je comprenais désormais qu'il me serait impossible de l’oublier.

Partager cet article

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages