Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 02:39

- Alors vous avez changé le titre du livre que vous allez écrire cet hiver ?

- Oui je vais l'appeler "Cher humour"

- En référence au "Cher amour" de Bernard Giraudeau ?

- Oui mais, quelque chose de quand même plus marrant.

- Ca va pas être facile, mais étonnez moi Spaulding !

- Dites vous avez fait du ménage récemment sur votre compte Facebook ?

- Oui fallait bien.

J'ai du me séparer d'une demoiselle qui sans rien mettre sur son profil ou son mur m'envoyait des messages me demandant si j'étais marié, où j'habitais précisément, si j'étais intéressé à ce qu'elle m'envoie des photos d'elle et quelques autres choses ...

Je me suis dit qu'il y avait un quiproquo et qu'il valait mieux en rester là.

- oui mais vous avez aussi sorti Orange Sanguine de vos amis ?

- Là c'est autre chose. Si on peut tenir un blog avec un pseudo, cela me semble plus difficile avec un compte Facebook.

Facebook c'est de l'échange quasi interactif, cela demande malgré tout une certaine transparence de la personne avec  laquelle on dialogue, et dans le cas d'Orange Sanguine on était en train de glisser sur un truc ... pas très clair.

- Bon mais Louis-Ferdinand pourquoi ?

- Je vais tout vous raconter la psy.

- On s'était rencontré en toute amitié une fois, et en continuant les échanges j'avais compris que mes sentiments n'étaient plus vraiment que de l'amitié.

- Vous le lui avez dit ?

- Oui

- Et alors ?

- Elle me répondit qu'il n'en était absolument pas question.

- Et vous en avez fait votre deuil.

- Pas du tout ... au début elles disent toutes ça.

Et quand une fille dit non, ça veut pas forcément dire qu'il faut vous arrêter.

- Oui mais c'est pas pareil.

- Toujours est-il que je lui demande un second rendez-vous, qu'elle accepte un peu difficilement mais elle accepte.

Alors là je me dis, tu sors le grand jeux et tu la fais craquer.

J'arrive au rendez-vous,  elle est superbe.

Nous passons un agréable moment, puis l'émotion me gagne et je sais que je ne peux faire autrement que de lui avouer les sentiments qui me dévorent le coeur.

Je lui dis que je suis tombé sous son charme, sans aucunement le vouloir, d'abord amusé par sa personnalité, l'amour a fait lentement son oeuvre et  je l'aime.

 Après un court moment de silence, je la vois vaciller, touchée par ce que je viens de lui dire, puis, comme aimantés,  nos regard se croisent, se fixent, n'arrivent plus à se défaire et  là je m'aperçois qu'au plus profond de son coeur ...

  - Elle en a vraiment rien à foutre ?

  - Oui.

- Et vous l'avez pris comment ?

- Dans la gueule, mais, voyez vous la psy, nous vivons dans un monde plein d'incertitudes et de doutes, les états acceptent de  se faire noter comme des enfants qui vont à l'école mais là j'atteignais le monde des certitudes, de l'inébranlable, de l'éternel. Pour la première fois de ma vie j'appréhendais même ce que pouvait être l'infini.

C'était en quelque sorte rassurant.

  - Mais vous l'avez viré de vos amis Facebook ?

  - Ben quand même ...

Partager cet article

Repost 0
diag-avec-la-psy.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dialogue avec une psy ...
  • Dialogue avec une psy ...
  • : Echanges entre un dénommé Spaulding et une psychologue ... virtuelle.
  • Contact

Pages